LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE


Depuis 2015, Trièves Compostage & Environnement
accompagne des collectivités, des communes et des
établissements publics et privés dans la lutte contre
le gaspillage alimentaire en restauration collective

Cet accompagnement comprend plusieurs étapes



Une réunion de présentation du projet avec tous les acteurs
(référents s'ils sont déjà désignés, agents de cuisine,
personnel de service, directeur de l'établissement, élus de la commune…),

Un pré-diagnostic, souvent sous forme
d'un questionnaire et d'une visite du
restaurant (idéalement réalisé le jour
de la réunion de présentation),
permettant de préparer au mieux le diagnostic,

Une phase de diagnostic, permettant
de quantifier et analyser le gaspillage
alimentaire, et comprenant :

- Une rencontre des référents institutionnel
et opérationnel du projet
, permettant de
comprendre le fonctionnement du restaurant,

- Une campagne de pesées des restes
alimentaires, sur 7 à 15 jours, séparant
chaque composante ainsi que les
restes de distribution et les restes des convives

- L’observation des comportements, aussi
importante que les pesées

- L'analyse des pesées et des comportements,

Une réunion de restitution des résultats du
diagnostic et de proposition d'un plan

d'actions, à valider par les référents du projet,

La mise en place des actions permettant de
diminuer le gaspillage la sensibilisation des
convives (adultes et/ou enfants) ainsi que la
formations des différents acteurs du projet
font partie des actions indispensables à la
lutte contre le gaspillage alimentaire et
peuvent être réalisées par Trièves Compostage & Environnement,

A mi-parcours, une pesée de contrôle permettant d'évaluer
l'efficacité des actions et de les réajuster si besoin
(cette étape est semblable à celle du diagnostic :
pesées, observations et analyse des résultats),

Une nouvelle réunion avec les
référents
, présentant les résultats
de la pesée de contrôle et les réajustements possibles,

Un suivi des actions mises en place
(visite, échanges téléphoniques, mails…),

Une pesée d'évaluation de fin
de projet
, permettant d'évaluer
l'évolution du gaspillage depuis
la pesée de diagnostic
(comportant pesées, observations et analyse des résultats)

Une réunion de bilan, réunissant l'ensemble des acteurs et les référents,
et présentant les résultats de l'évaluation de fin de projet ainsi que des
des perspectives et pistes d'évolution, afin de pérenniser les résultats obtenus.

Nos Références


-Département de l'Isère : Depuis Juillet 2015, formations
des agents et sensibilisation des élèves dans les collèges
-Pays Voironnais : diagnostics et accompagnements
dans différents types d'établissements (écoles primaires, collège privé, lycée
public et Foyer d'Accueil Médicalisé
-ORGANOM dans l'Ain :
diagnostics et accompagnements d'écoles primaires.

Exemples d'accompagnement



En 2019, 5 écoles primaires de l'Ain ont bénéficié d'un accompagnement à la lutte
contre le gaspillage alimentaire, dans le cadre d'un marché avec le Syndicat Intercommunales
de Traitement de Valorisation des Déchets Ménagers de l'Ain (ORGANOM).
Parmi ces dernières, celle de Treffort, a vu son gaspillage diminuer de moitié, notamment grâce à un travail
réalisé sur les grammages. De 49kg de nourriture par semaine, la cantine est passée à 22kg, et ce n'est pas fini !

A l'école de Baneins, où le taux de gaspillage était déjà
faible grâce à la présence d'une cuisinière sur place
(25g par enfant et par repas), le passage au menu à
4 composantes a permis de tomber à 11g de
gaspillage par enfant et par repas.
Le pays voironnais sollicite l'association pour 4 accompagnements anti-gaspi !
LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ | JEUDI 24 MAI 2018